Deux équipes de la LUVO au tournoi provincial Movember CQU4

Deux équipes de la LUVO étaient en action dans la catégorie compétitive lors du tournoi intérieur Movember tenu au Collège Saint-Jean-Vianney de Montréal le weekend dernier.

Ce tournoi, le deuxième intérieur organisé par la Fédération Québécoise de Ultimate cette saison, rassemblait 32 équipes dans la catégorie élite et 42 dans la catégorie compétitive. Ces équipes provenaient de la grandeur de la province et de l’extérieur.

Deux équipes locales, deux destins bien distincts

Une Vallée del Oro fortement compétitive

La première équipe, Vallée del Oro, présentant un alignement très solide, a connu tout un tournoi, gagnant sept (7) parties sur huit (8) et maintenant un différentiel de points très impressionnant. La seule défaite a été subie lors d’un match enlevant le dimanche après-midi, leur troisième de la journée, alors que le point décisif s’est concrétisé dans les arrêts de jeu, en « universe ». Il s’agissait également d’un match haut en émotions et en compétitivité puisque les deux mêmes équipes s’étaient affrontées la veille et que la Vallée del Oro s’était sauvée avec la victoire également après la fin du temps règlementaire. Les membres de cette formation ont livré de chaudes luttes et les spectateurs présents ont pu être témoins de la vitesse d’exécution et de la défensive hermétique, combative et spectaculaire des joueurs valdoriens.

La Vallée del Oro a débuté le tournoi classée à la toute dernière position, soit quarante-deuxième, puisque n’ayant point pris part au premier tournoi CQU4, l’Octoberdisc, tenu plus tôt cet automne à Sherbrooke. Elle termina son parcours à la 27e place, soit un bon de quinze positions et à seulement deux échelons du meilleur rang qu’elle pouvait atteindre compte tenu du préclassement initial.

Une route parsemée de défis pour les Gold Diggers

De son côté, la seconde formation valdorienne a connu son lot de difficultés. Bien que démontrant de belles actions et des éclats de lucidité temporaire, la cohésion et la fluidité ont largement fait défaut. Équipe moins expérimentée, celle-ci repart forte de six défaites cuisantes, mais gagne en maturité et en savoir-faire. Il s’agit, pour les joueurs de cette équipe, d’un passage amer vers le développement et l’apprentissage de techniques de jeu plus avancées.

La région très bien représentée

En plus des deux équipes de Val-d’Or, des représentants d’Amos et de Rouyn-Noranda ont effectué le trajet pour compétitionner à Montréal. FlickAbitibi, d’Amos, a terminé au 29e rang, alors que les Coureurs des bois, de Rouyn-Noranda, ont pris le 34e échelon tout en remportant les grands honneurs de l’équipe la plus « spirit ». Toutes nos félicitations à nos collègues de Rouyn-Noranda pour cette attitude exemplaire !

2018-11-06T15:11:58+00:00 6 novembre 2018|Tags: , , , , |